Menu

18 déc. 2014

Hunger Games, Tome 3: La révolte de Suzanne Collins




Pocket Jeunesse - Jeunesse - 417 pages

18€15 (Broché) | 7€70 (Poche) | 9€99 (Ebook)







▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Résumé

Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu'elle est sortie de l'arène sanglante vivante, elle n'est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d'autre n'est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.

Ce que j'en pense...

Nous y voici, le tome 3: la fin d'une incroyable trilogie faite d'actions, de drames, de violences, de trahisons, de surprises, d'amour et de haine...

Si vous ne savez pas où vous mettez les pieds, permettez-moi de vous dire que cette fois, tout est différent. On est pas loin des deux premiers tomes qui se ressemblaient beaucoup sur certains points, notamment sur les jeux. Dans ce troisième tome, vous n'irez pas dans la fiction de l'arène bien déterminé et représentative des jeux. Cette fois, l'arène est bien réelle et c'est le monde entier qui est s'y trouve.

Loin de l'atmosphère sécurisante où on savait dès le début que Katniss s'en sortirait bien, on est complètement bouleversé. L'auteure avait carte blanche, principalement parce que c'est le dernier tome. de telle sorte que, cette fois, vous ne pouvez rien prédire à l'avance. En ressort un livre inquiétant, où dès les premières lignes, le sort de Katniss et des personnages les plus importants de la série, nous pèse.

On retrouve un Peeta (vous pensiez sérieusement qu'on pouvait s'en passer?) à la hauteur de la cruauté du Capitole, et une Katniss au bord du suicide. Deux enfants, qui malgré leur capacité à la rébellion, n'ont été que des marionnettes servant à se renvoyer la balle entre le Capitole et le Treize.
Alors qu'on pensait que ce nouveau district aurait pu tout changer, il ne fait qu'empirer la situation, laissant derrière lui des personnages cruciaux mourir, à notre plus grand désespoir...
Bien que nous ayons cette "happy end" que nous voulions, malgré des pertes importantes, puisqu'un monde ne peut être fait que de bonheur. Nous avons fait la rencontre du monde de Katniss Everdeen, où personne d'autre que le président, n'a d'importance.

Nous finissons ce livre dans le même état que Katniss et Peeta: ce livre nous aura changé.



▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Les chroniques de la série:

  

2 commentaires:

  1. Je suis assez d'accord avec toi sur cet avis.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré le premier, vénéré le deuxième et trouvé le troisième légèrement précipité. Bon. Le fait que mon personnage préféré meurt a dû influencer mon opinion... Je le reconnais. XD

    Aïvy Frog

    RépondreSupprimer