Menu

26 janv. 2015

Boite à livres | 01



Fan des boites aux lettres pleines, ces rendez-vous mensuels vous permettrons de découvrir mes acquisitions. Entre mes achats compulsifs et les services presses qui me sont proposés, vous saurez tout !

J'ai craqué pour... 




En ce mois de janvier, j'avais dis "pas d'achats". Finalement, j'ai acheté Lorenzaccio pour mes études, et comme il fallait compenser tout ça... j'ai craqué.

Au passage, merci à ma partenaire, Les Tribulations d'une Lectrice, qui me tente depuis un moment avec le roman d'Harold Cobert, Un hier avec Baudelaire. Tu ne dois pas être déçu de le voir dans ma PAL, à mon plus grand bonheur.


Un hiver avec Baudelaire, de Harold Cobert

Sa femme l'a mis dehors, son CDD n'est pas prolongé. Philippe est happé dans la spirale infernale et passe de l'autre côté de la barrière sociale: SDF, confronté à la dure loi de la rue, faite de solitude, de honte et de violence. Jusqu'au jour où il rencontre Baudelaire. Lire le suite...





Les Services Presse proposés...


Pour la première fois, deux maisons d'édition m'ont proposé des SP. Grande joie pour un blog aussi jeune que le mien. Je tiens notamment à remercier ces deux maisons d'édition pour la confiance qu'ils m'ont fait.


Merci aux éditions de l'Abat-jour:


Amis Imparfaits, de Serge Cazenave-Sarkis

Un homicide commis avec une chaussette. Un aveugle revanchard. Une fratrie de gros bras vindicatifs. Un tueur en série par accident. Le mode d’emploi pour se faire correctement agresser. Et un homme qui a tant changé qu’il ne se reconnaît plus. Lire la suite...



Planète des ombres, de Christophe Lartas

« Des Titans sont descendus des étoiles. À coups de poing et de pied ils fracassent nos gratte-ciel, nos édifices publics et nos monuments historiques ; nos réseaux ferroviaires et routiers, nos ports maritimes et nos aéroports, nos cosmodromes… » Lire la suite...




Merci aux éditions Hugues Facorat:


Vide, de Mitch

Les textes s’enchaînent avec fluidité et les illustrations à l’encre de chine faites par l'auteur Mitch donne de l’espace au lecteur pour mieux respirer entre chaque passage. La lecture de cette oeuvre est comme un marathon. Lire la suite...





Finalement, un mois riche en découvertes, pour mon plus grand bonheur !

2 commentaires:

  1. Le résumé d'Un hiver avec Baudelaire me tente bien :) Il faudrait que je lise moi aussi Lorenzaccio ^^

    RépondreSupprimer
  2. Lorenzaccio est une lecture pour mes cours, je t'avoue que j'ai du mal à patienter avant de lire "Un hiver avec Baudelaire", trop impatiente !

    RépondreSupprimer