Menu

18 avr. 2015

Froid Mortel de Johan Theorin



Éditeur: Le livre de Poche
Date de parution: 01/04/2015
ISBN: 9782253092995
Nb de pages: 552







Merci au Livre de Poche de m'avoir proposé ce Service Presse.




Résumé:

Une école. Un centre de détention psychiatrique. Entre les deux, un couloir souterrain... que les enfants franchissent régulièrement pour rendre visite à leur parent interné. Jan Hauger, qui a été embauché dans ce dispositif expérimental étroitement surveillé, ne rate pas une occasion d'être leur accompagnateur. Mais que cherche-t-il ? Et que se passe-t-il réellement dans les sous-sols obscurs et labyrinthiques de la clinique ? Virtuose des climats troubles et envoûtants, Johan Theorin remonte le fil d'un passé lourd de secrets. Un thriller sombre, machiavélique et implacable, par un des maîtres du polar scandinave.


Ce que j'en pense...

Intriguant, émouvant, surprenant, mais surtout, prenant ! Ce livre vous plonge dans des mystères envoutants dont vous ne pourrez plus sortir avant d'en connaitre la fin ultime.

Les passages entre différentes époques de la vie de Jan, le personnage principal, sont très perturbant. D'abord naturels face au contexte, ils laissent peu à peu place aux causes de son caractère. Bien plus important qu'ils n'en on l'air, ces passages permettent des liens logiques entre des événements de sa vie.

Loin d'un thriller obscure, ce livre est un thriller psychologique basé sur les événements de la vie d'un homme, de son enfance à aujourd'hui. Je m'attendais pourtant à un thriller sombre, dont l'idée apparaissait dans le résumé, mais je n'ai malheureusement pas retrouvé ce climat dans ce livre.

La vie de Jan est psychologiquement bien travaillée, et permet au lecteur de comprendre la totalité de l'histoire. Ce sont les événements passés de sa vie, qui donnent un réel but au livre, le but de sa vie. Ils démontrent naturellement que notre passé fait ce que nous sommes aujourd'hui, et qu'il ne faut pas bannir les événements passés.
Je me suis beaucoup attachée au personnage de Jan dès le début, notamment avec empathie grandissante le long du livre. Un personnage simple, qui avance comme il peut dans la vie.

La liaison entre les patients de l'hôpital psychiatrique et leurs enfants, est mentionnée dans le synopsis. Liaison qui forme la base et le début de l'histoire, ce qui n'est en rien négligeable. Ce sont des questions dérangeantes qui sont ici posées. 
Pourtant, je trouve que cette idée n'est pas assez approfondie, notamment avec le petit Léo qui va être important à plusieurs reprises, mais ses problèmes passent à la trappe, parce que personne ne veut en entendre parler. On tait ce qu'on ne souhaite pas entendre, comme on le ferais dans la vrai vie.

Des éléments d'enquêtes sur les patients apparaissent vers la fin, laissant découvrir beaucoup des faces cachées des personnages, nous laissant dans l'étonnement! Épouvante et injustice régent alors.
La fin m'a laissé très perplexe et je pense que c'est l'une des raisons qui a fait que ce n'est pas un coup de cœur (alors que j'y étais presque). L'impression qu'il y a une suite, laisse le lecteur dans une haine profonde envers l'auteur, puisque la fin nous est inaccessible.


Note:  L'Epouvanteur, Tome 2 - Joseph DelaneyL'Epouvanteur, Tome 2 - Joseph DelaneyL'Epouvanteur, Tome 2 - Joseph DelaneyL'Epouvanteur, Tome 2 - Joseph DelaneyL'Epouvanteur, Tome 2 - Joseph Delaney


Livre lu en Lecture Commune avec Alexia de Au delà des mots

Découvrez son avis !

6 commentaires:

  1. Il a l'air vraiment génial ! Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, je pense vraiment qu'il faut le découvrir pour en faire son propre avis !

      Supprimer
  2. Ta chronique est tellement bien écrite !!

    Pour ma part je n'ai pas frôler le coup de coeur mais je comprend tout à fait ton point de vue :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est adorable, merci !
      J'aurais préféré avoir un coup de cœur que le frôler aha ;)

      Supprimer
  3. ce livre me laisse perplexe, tu décris décris l'histoire sans pour autant t'étaler dessus, suspens ultime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas m'étaler dessus au risque de spoiler les lecteurs... et je considère que ça n'a pas de grand intérêt !

      Supprimer