Menu

2 avr. 2015

Le Félin: le sorcier de Brocéliande de Arthur Ténor



Éditeur: Lito
Date de parution: 01/10/2005
ISBN: 978-2244442501
Nb de pages: 160

A partir de 9 ans





Livre tiré dans la Bookjar de mars


Résumé:

Obscurum réclame sa vengeance ! Jadis humilié par maître Pirus, le sorcier a promis qu'ils se retrouveraient pour un duel final. L'heure est venue... Le chevalier Yvain de Bréa, dit le Félin, accompagne maître Pirus sur les terres de son ennemi à Brocéliande pour combattre les forces du mal...

Ce que j'en pense...


Un roman très léger qui se lit d'une traite. Bien qu'il s'agit d'une série, les livres n'ont aucune suite logique et peuvent dont être lus dans n'importe quel ordre, ce qui est un avantage pour les résumés qui ne donnent pas envie.

Les personnages sont décris dans une fiche au début du livre, ce qui permet de mieux comprendre l'histoire et de découvrir les personnages habituels de la série. J'ai eu beaucoup de mal à faire le lien entre chaque personnages puisque dès le premier chapitres, ils sont tous présent et en pleine action. Rien ne nous permet de nous familiariser avec les personnages, ce qui ma beaucoup posé problème.
C'est peut-être avec une trop grande maturité que j'ai découvert ce livre, puisque j'ai trouvé que les personnages les pus âgés étaient les moins matures et avaient des réactions un peu puéril.

Le récit est plutôt basé sur des dialogues que sur des faits, et les faits sont très brefs. Aucun détail n'est donné, sachant qu'on se trouve avec un sorcier et un savant qui exercent des sciences différentes, il aurait été bien d'en savoir un peu plus ! Un récit très superflu qui mériterait pourtant qu'on s'attarde un peu plus sur la relation du Félin et de l'unique personnage féminine... qui sont les plus intéressants selon moi.

Finalement, l'histoire peut convenir sans problème aux plus jeunes, cependant, le vocabulaire peut parfois poser problème. Quelques mots de la littérature médiéval sont présent et notés d'un astérix, mais ce n'est pas le cas pour tous. Je trouve le vocabulaire parfois trop compliqué pour les enfants de 9 ans à qui est destiné ce livre.

Je n'oublie pas de préciser qu'il y a de magnifiques illustrations à chaque début de chapitre, en relation avec le récit. Je trouve quand même dommage que certaines illustrations soient aussi sombre.

Un livre facile à lire, avec une histoire chevalresque très peu poussée qui conviendrait à des enfants, à condition qu'on puisse les aider sur le sens de certains mots.

Ma note:

2 commentaires:

  1. Aaaah Brocéliande... Une petite lecture sympa, pourquoi pas! (et la rime, c'est cadeau)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qu'il faut se dire en fait "pourquoi pas" :)

      Supprimer