Menu

19 mai 2015

L'odeur de l'herbe après la pluie de Patrick Jacquemin



Autoédition - Roman - 134 pages

1€99 (Ebook)


Merci à l'auteur et à son attaché presse de m'avoir fait confiance.





Résumé

Annabelle est une jeune et brillante banquière qui travaille comme une damnée à sa réussite. Mais au moment où sonne la quarantaine, et alors qu'elle accumule les succès, elle pète les plombs un jour de juin. Sans réfléchir elle fuit. Elle part loin de Paris, loin des contraintes, à la campagne, sur les lieux de son enfance. En chemin, sa voiture tombe en panne et elle ne rencontre pour l'aider qu'un vieux paysan. Cette rencontre c'est SA chance, celle d'une citadine perdue qui va s'ouvrir aux secrets insoupçonnés de la terre et de l'univers. Sa vie en sera à jamais bouleversée.

Ce que j'en pense...

C'est un roman plein d'authenticité, que nous offre Patrick Jacquemin, avec une histoire au plus proche de la vie réelle. Opposant radicalement le monde complexe de la ville et celui ressourçant de la campagne, il nous amène à des remises en question universelles.

Que faut-il pour être heureux? Voici la base de ce livre, pleine de questions psychologiques auxquels une grande partie des gens réfléchissent, un jour où l'autre. L'auteur nous propose ainsi sa propre perception du bonheur, à travers la vie et la rencontre de deux personnages principaux: Annabelle et George.

Une grande partie du livre est consacrée à la croyance, pas uniquement religieuse. Une morale importante de ce livre; croire au bonheur. Ce livre permet aux lecteurs de se poser des questions et de réfléchir sur lui-même. Tel un modèle, il donne l'aspect d'un changement dans la vie d'une personne, un exemple qui vise à rassurer et à montrer que rien n'est impossible pour être heureux.

Pourtant poétique, l'histoire m'a paru trop distante. Comme racontée de très loin, sans vouloir en raconter trop. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages pour cette raison, ce qui m'a, malheureusement, empêchée de profiter du livre dans sa totalité. Certains des personnages m'ont agacés, comme Léna et Odette, avec des caractères plutôt possessifs. Alors que je me suis ennuyée à suivre Annabelle, tantôt touchante et tantôt perdue. Malgré son âge, c'est George qui m'a le plus touché. Simple, chaleureux, généreux, bon... cet homme est un personnage que j'ai été contente de découvrir dans ce roman, apportant cette authenticité remarquable.

Note:  L'Epouvanteur, Tome 2 - Joseph DelaneyL'Epouvanteur, Tome 2 - Joseph DelaneyL'Epouvanteur, Tome 2 - Joseph DelaneyL'Epouvanteur, Tome 2 - Joseph DelaneyL'Epouvanteur, Tome 2 - Joseph Delaney

7 commentaires:

  1. Ta chronique me donne envie de lire ce livre... J'ai un peu de mal avec les personnages possessifs, mais la trame peut me plaire et ce "croire au bonheur" m'intrigue. petite question: est-ce que ce livre existe en format papier?
    Jeanne Lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, à ma connaissance, ce livre n'existe qu'en format numérique. Je peux néanmoins demander au contact presse si je ne me trompe pas.

      Supprimer
  2. Très joli le résumé sur fond vert ! Bravo

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que ce livre pourrais me plaire et me faire réfléchir davantage d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, il fait beaucoup réfléchir je trouve. A découvrir !

      Supprimer
  4. C'est un beau sujet dommage que ça n'ait pas marché avec les personnages!

    RépondreSupprimer