Menu

22 juin 2015

Interview | Alex Reeve

Suite à la sortie du dernier livre d'Alex Reeve, j'ai l'honneur de l'accueillir sur le blog et de lui consacrer un article. J'espère que cette interview vous permettra d'en apprendre plus sur cet auteur et que cela vous donnera envie de découvrir son livre, qui avait été une merveilleuse découverte pour ma part. 

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Bonjour Alex, pourriez-vous vous présenter en quelques mots?

Je m'appelle Alex Reeve, j'ai 40 ans, je vis à Saint Brieuc, en plein milieu de cette magnifique Bretagne et je suis l'auteur entre autre de Trio d'escrocs épisode 1: Le Testament.






Vous êtes passé du métier de magicien à celui d'auteur, pourquoi un si grand changement? Est-ce que votre carrière dans la magie vous apporte quelque chose dans l'écriture?

Oui la magie est une passion que j'ai depuis que je suis enfant. j'ai fait mon premier spectacle devant un public à l'age de 12 ans. Après avoir obtenu le bac, je suis parti vivre aux États-Unis, à New York, pour faire une école de spectacle. Puis j'ai eu la chance d'en faire mon métier et de parcourir le monde avec mes spectacles pour faire rêver les petits et les grands.
Pour faire ce métier, il faut savoir être patient. on attend beaucoup. On attend que le spectacle commence, on attend d'embarquer dans l'avion, on attend d'arriver à destination... Pour passer tout ce temps, j'ai commencé à écrire. J'ai écrit des nouvelles très courtes, j'ai aussi écrit une biographie de Buster Keaton, un des grands acteurs du cinéma muet dont je suis fan. J'écrivais principalement pour moi.
Et depuis quelques années, mon activité s'est ralentie. Les budgets pour les spectacles ont diminué. La Crise est passé par là et le divertissement n'est plus une priorité. Moi même je n'éprouvait plus autant de plaisir a être sur scène. C'est pourquoi j'ai décidé de mettre ma carrière de magicien entre parenthèse et de me consacrer à l'écriture.
je ne le regrette pas du tout. Écrire a libéré ma créativité. En magie on est limité par le trucage du tour. Sur scène il est, hélas, impossible de réaliser tout les effets que l'on veut. Mais avec l’écriture je peux faire faire ce que je veux à mes personnages.

Ma carrière de magicien a évidemment une influence sur mon écriture. Cela influe sur le contenu. Par exemple il m'est arrivé de travailler avec la police pour les aider à arrêter des tricheurs, des arnaqueurs et des pickpockets. Ces expériences se retrouvent dans la série Trio d'escrocs. Un des prochains romans sur lequel je travaille, va se passer sur un bateau de croisière, lieu où j'ai fait de nombreux spectacles.
Ma carrière de magicien a aussi une influence sur la façon d’écrire. Dans un spectacle, vous ne pouvez pas vous permettre d’être ennuyeux une seule seconde. Il doit toujours se passer quelques chose d'intéressant sinon vous risquez de perdre vos spectateurs. Je pense que j’écris un peu de cette façon aussi.

Votre nouveau livre, "Trio d'escrocs: le Testament" est un thriller assez original. Comment vous sont venues les premières idées d'écriture?

En fait la majorité de mes idées me viennent en rêve. Mes rêves sont des vrai films, où il se passe toujours plein de choses. J'ai la chance de m'en souvenir le matin, au réveil. Sur ma table de nuit j'ai un carnet et un stylo et je les notes aussitôt.
Pour Trio d'escrocs, j'avais envie d'écrire un roman du point de vue d'un arnaqueur. Je me suis dit que cela pouvait être un personnage intéressant. Puis j'ai rêvé de la première scène du livre où le héros s’échappe grâce aux sprinklers. tout est parti de là.

Ce livre est le premier tome d'une série. Pourquoi avoir choisi ce format avec des "épisodes" ?

Je suis fan des séries télés comme "Lost" où chaque épisode est haletant et fini sur un Cliffhanger, une fin qui vous donne envie de savoir ce qui va se passer après. je me suis dit que cela pouvait être un bon format de livre aussi.

On constate assez facilement, à la fin du premier épisode, qu'une suite aussi mouvementé se prépare. Vous avez l'idée du nombre de tomes que vous aimeriez écrire, ou vous verrez cela en temps voulu?

j'ai une idée assez précise d'où je veux aller avec l'histoire sur les deux prochains épisodes. Après le nombre d'épisodes total dépendra des lecteurs (s'ils accrochent ou non à l'histoire) de moi et de mon envie de continuer d'écrire sur ces personnages là et aussi de l'histoire.


Quels auteurs considérez-vous comme vos modèles?

il y en a beaucoup. je lis énormément en français et en anglais. je dirais que mes modèles sont plutôt anglo saxon. Je peux citer évidemment Stephen King pour la construction de ses chapitres et ses personnages, et Russel Blake pour le coté aventure.

Je vous remercie d'avoir répondu à ces questions. Un dernier mot?

Je souhaiterai partager avec vous ma philosophie de la vie:
"Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve." Philippe Chatel
Merci à vous.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼


J'espère que vous aurez trouvé cet article intéressant. Pour ceux qui le souhaitent, je vous propose de découvrir mon avis sur son dernier livre; Trio d'escrocs, épisode 1 !

6 commentaires:

  1. Bonjour Laurine;

    Merci pour ce super interview, ça permet de connaitre encore plus l'auteur (ou de le découvrir) et ça m'a vraiment donné envie de lire son roman.

    Bonne journée :)

    Mimifasola

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que tu apprécie ce genre d'articles. Je te conseille réellement de lire son livre, il mérite d'être découvert !
      Bonne journée :)

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup ce monsieur et ce qu'il dit, c'est un joli interview, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, et effectivement, j'ai beaucoup aimé ses réponses moi aussi !

      Supprimer
  3. Très bel entrevue et l'auteur semble fort sympathique !!! Et c'est vrai que les cliffhanger donne le goût de voir la suite rapidement. On devient hyper accro :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, il est très sympathique ! Et je comprend que tu aimes ça ;)

      Supprimer