Menu

21 sept. 2015

C'est lundi, que lisez-vous? | n°5


Un rendez-vous créé par Mallou et repris Galleane, qui consiste à répondre, chaque lundi, à trois petites questions: ce qu'on a lu, ce qu'on lit et ce qu'on compte lire.


La semaine dernière, j'ai lu...


Lecture pour les cours, notamment pour la littérature comparée, centrée sur le récit picaresque. La vie de Lazarillo de Tormès aura été très intéressante à la lecture !
En 1554, on publie simultanément à Burgos, Alcalá et Anvers, une courte biographie anonyme La vida de Lazarillo de Torms : oeuvre surprenante qui retrace non les amours d'un berger ou les exploits d'un chevalier, mais la vie d'un va-nu-pieds. Après un triomphe initial, l'ouvrage va figurer sur la liste des livres interdits. Peine perdue, le succès ne s'est pas démenti, Jusqu'à nos jours. Lazare, le héros, est un personnage très nouveau, un gueux, un picaro ! Il tourne en dérision les valeurs fondamentales de la société espagnole : foi et honneur. Lazare est un espagnol pauvre, qui porte un regard ironique sur la société et met à nu la dureté, l'hypocrisie et le cynisme du monde. Voleur d'andouilles ou perceur de coffres, le picaro ne se paye pas de mots : la vérité n'est pas celle qu'on dit. Pour survivre, il lui faut aller voir de l'autre côté de la vie, selon l'expression de Céline. Car Lazarillo a eu une prospérité féconde : entre autres, Guzmán de Alfarache, Simplicius, Moll Flanders, Bardamu ou implicius, Moll Flanders, Bardamu ou Schveik sont tous cousins picaresques de Lazare.


En partenariat avec les éditions Points, j'ai lu Les convalescentes de Michèle Gazier. Bien que la première partie ait été assez longue et un peu superficielle selon moi, j'ai dévoré la seconde moitié du livre ! Très prenant et intriguant, je suis très heureuse d'avoir pu découvrir ce livre
Professeur, mariée, un enfant, la trentaine, Lise est admise dans une maison de repos, à Saint-Libron, dans le sud de la France. Elle souffre de dépression. Sur place, elle ne tarde pas à se lier d'amitié avec Oriane, nettement plus jeune, Parisienne de bonne famille et qui souffre d'anorexie. Dans le Grand Hôtel voisin, Daisy, Américaine de la côte Est, se rétablit d'un grave accident de la route, sous le regard de Maxime, son élégant et mystérieux mari. Tout est étrange dans ce couple : l'accident a coûté la vie à Gladys, la précédente épouse de Maxime, et Daisy, blessée mais vivante, a pris la place de la défunte... La rencontre du séduisant Maxime, surnommé par Oriane et Lise "l'homme en noir", réveille en elles toutes sortes de fantasmes, d'angoisses, de souvenirs. Et la mort rôde tant dans les cauchemars que dans le quotidien sans relief de ces femmes que la cure emprisonne. Peut-on vivre, aimer dans cette bulle qu'est la convalescence ? Peut-on vraiment en sortir un jour ? Oriane, Lise, Daisy répondent chacune à leur manière à ces obsédantes questions.

En ce moment, je lis...


En lecture commune avec mon amie et blogueuse, L'antre de Nimgarthielle, je lis toujours L'Assassin Royal, tome 1 de Robin Hobb. Même si je dois le mettre de côté, puisque c'est quand même un gros pavé, j'ai hâte de connaître la suite !
Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant - par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l'existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l'égide du maître d'écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L' enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu'à un fil : celui de sa lame...


Après avoir tant attendu parler du succès de Les filles au chocolat, Coeur Cerise, de Cathy Cassidy, je me suis laissé tenté ! Comme il s'agit d'un emprunt à la bibliothèque, je compte me dépêcher de le lire, mais comme j'en suis déjà à la moitié...
Cherry, 13 ans, et son père Paddy s'installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d'une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l'arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d'une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l'affection pour ses nouvelles sœurs et le charme irrésistible de Shay...


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Ensuite, je compte lire...

Une autre lecture pour les cours... Mais je n'ai aucune idée de ma prochaine lecture plaisir, puisque je n'arrive pas à me décider sur laquelle est la plus urgente !


 
Et vous, que lisez-vous?

8 commentaires:

  1. Les filles au chocolat est très sympa comme lecture détente :) L'assassin royal est juste génial comme série <3
    Bonne semaine à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré me plonger dans "Les filles au chocolat", le premier tome est vraiment top, super distrayant !
      Evidemment, je suis une grande amoureuse de l'Assassin Royale, alors comment te dire le contraire? <3

      Supprimer
  2. j'espère que les filles au chocolats te plaira parce que perso j'adore !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est que le premier tome, mais j'adore ! J'ai hâte de lire les autres!

      Supprimer
  3. J'ai hâte d'avoir ton avis sur Coeur cerise ! Bonne semaine de lectures :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un très bon avis qui arrive d'ailleurs !
      Bonnes lectures !

      Supprimer
  4. Les convalescentes et Cœur Cerise m'intriguent en tout cas bonnes lectures et bonne semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parle de "Les Convalescentes" dans ma dernière vidéo "Point Lecture | septembre 2015 - partie 1"... en attendant que je publie la chronique ! :)

      Supprimer