Menu

27 sept. 2015

Voyageuse des mots | Cinq filles, trois cadavres mais plus de volant de Andrea H. Japp

Couverture 5 filles, 3 cadavres mais plus de volant / Cinq filles, trois cadavres mais plus de volant

Marabout - Chick-lit - 331 pages

6€99 (Poche) | 2€49 (Ebook)




Résumé

Cinq copines partagent depuis toujours leurs déboires professionnels et sentimentaux : Emma la blonde pulpeuse en mal d'enfant, Nathalie la mère au foyer qui vient de se faire plaquer, Hélène la tête chercheuse qui a fait de son absence de diplomatie une arme redoutable, Charlotte la psy qui finit toujours par coucher avec le plus gratiné de ses patients, et enfin Juliette, l'esthéticienne qui dorlote une clientèle masculine triée sur le volet. Le jour où Charlotte découvre un cadavre enchaîné au volant de sa voiture, elle panique et appelle immédiatement ses amies à la rescousse. Les cadavres s'accumulent …



Son avis

Quand j’ai lu les premières lignes de ce roman des qualificatifs me sont immédiatement venus à l’esprit : Rocambolesque, farfelu, déjanté… Absolument pas un seul thème en rapport avec le genre du roman policier.

Imaginez ! Vous vous rendez à une soirée. Jusque-là tout va bien ! Mais en arrivant à votre voiture vous découvrez un cadavre menotté à votre volant (des fois qu’il s’échappe). Le temps de prévenir la bande de copines, il se fait la malle. Et là tout s’organise de péripéties en péripéties. Quelqu’un commence à semer des cadavres comme on sème ses déchets. Une cellule de résistance se met en place autour de petits fours et autres, genre les desperate housewives version française à Paris. On assiste à des scènes et des crises de nerfs assez cocasses.

Ce que j’ai aimé : ce côté léger ou l’enquête n’est qu’un prétexte pour régler leur compte à quelques idées reçues. On voit toute l’influence de séries télévisées et des préjugés sur nous.
Ce que j’ai moins aimé : L’intrigue traîne un peu en longueur, j’ai dû attendre une bonne centaine de page avant le premier cadavre et il a fallu encore patienter pour avoir le troisième. J’aime bien qu’en tout s’enchaîne dans une « comédie ». Les petites digressions, même si elles sont plaisantes, alourdissent un peu la prose par endroit.

En conclusion, si vous avez envie de vous déconnecter du monde réel et logique ce livre est fait pour vous. Il n’y a rien à comprendre de complexe. Le texte reste simple et fluide. Par contre, si vous désirez quelque chose de plus « construit » passez votre chemin, vous seriez déçu.



▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼


Retrouvez d'autres chroniques sur son blog
http://www.voyageusedesmots.com/

2 commentaires:

  1. Je ne pense pas que je le lirais :) Mais contente que ce roman lui aie plu !

    RépondreSupprimer
  2. Pas une histoire qui me tente beaucoup, mais l'humour a l'air d'être au rendez-vous :D ! <3

    RépondreSupprimer