Menu

6 oct. 2015

Larmes de Fées, tome 1 de François Debois, Mika et Cyril Vincent

Couverture Larmes de Fées, tome 1 : La Mélopée des Abers



Editions Soleil -  Bande-dessiné - 48 pages

14€50 (Album)








▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Résumé

Concarneau, fin du XIXe siècle. Gwenn assiste, impuissante, au naufrage en mer d’Iroise du Dundee, le navire de son mari Erwan. Dans l’épave échouée du bateau, elle retrouve le livre de bord de son époux, qui révèle un secret ancestral de marin : les Morriganes qui vivent dans les océans, et les chevaliers Sylvains, qui protègent les terres granitiques, s’affrontent depuis des siècles et engloutissent les navires dans leur sillage. Nul ne sait ce qui motive leur combat, mais tout semble lié à la dryade, une nymphe de la forêt, qui fait pleurer les fées par ses poèmes.

Ce que j'en pense...

Une bande-dessinée qui côtoie des éléments fantastiques, tels que les nymphes: histoire assez prometteuse, qui pourtant, n'a rien de bien original selon moi. Comme un feuilleton, la bande-dessiné passe d'un passage à l'autre, sans annonce ou de différences visuelles. Il faut avancer parfois d'une page pour comprendre où nous sommes, et avec quels personnages. Aspect qui m'a beaucoup embêté, car j'y ai vu une perte de temps inutile, d'autant plus que j'étais totalement perdue.

Concernant le visuel, justement. Les planches n'ont rien d'extraordinaire, rien qui puisse faire voyager le lecteur avec des éléments féerique. Les planches tirent sur les couleurs sombres, les détails ne sont pas nets ou pas visibles du tout. Même si j'ai bien aimé la plume de l'illustrateur en général, j'ai eu un soucis avec les formes féminines, qui m'ont parues très grossières. Je suis d'autant plus perplexe, en sachant que l'illustrateur n'est plus le même au tome 2, et que les traits féminins paraissent encore plus grossiers... J'ai pourtant apprécié le reste des personnages, bien dessinés.

Concernant l'écriture, je l'ai trouvé soit trop simple, soit trop compliqué pour une bande-dessiné. Ainsi, il m'arrivait d'être perdue: dans les scènes et dans les paroles d'une même scène.

Autrement dis, l'histoire me donnait très envie et me semblait prometteuse. Finalement, je suis assez déçue et mitigé sur cette BD, qui selon moi, a été mal composée. Je ne la conseillerai pas pour les simples amateurs dans mon genre !




▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼


Je remercie mon amie Noémie, de L'antre de Nimgarthielle,
pour m'avoir prêté cette bande-dessiné.

L'antre de Nimgarthielle


9 commentaires:

  1. Réponses
    1. Parfois je vous donne envie de lire des livres, et parfois... je vous en dissuade !

      Supprimer
  2. Le résumé donne pourtant envie.. Mais tu me dissuades de la lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, ce n'est que mon avis, voir même mon ressentis !
      Mais si tu n'es pas une grande lectrice de BD, je te la déconseille...

      Supprimer
  3. C'est vraiment dommage ça paraissait prometteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, c'est aussi ce que je me disais !

      Supprimer
  4. ça paraissait sympa au premier coup d'oeil mais finalement c'est pas si tentant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je me suis dis aussi !

      Supprimer
    2. C'est ce que je me suis dis aussi !

      Supprimer