Menu

22 févr. 2016

Focus Blog: Florent Muller






Le Focus Blog est un rendez-vous créé dans le but de faire découvrir de nouveaux blogs sur le thème de la littérature. De la création de leurs blogs à leurs goûts littéraires, découvrez-les et appréciez-les !







▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼


J’ai découvert en avril 2014 que j’étais bipolaire et donc j’ai décidé de créer 2 blogs:



Je suis bipolaire, est un blog qui parle de cette pathologie avec un regard positif. Sur ce blog on peut trouver des conseils pour mieux la vivre, mes expériences de vie, on y trouve également quelques poèmes et extraits de mon livre « Le jour où j’ai su ». C’est un blog qui vit avec plus de 50 visites par jour et qui monte à 200 visites quand je poste un article. Il peut aider des bipolaires mais aussi des proches cherchant des réponses et cherchant à aider ceux qui en souffrent. Par mes expériences de vie, mes projets caritatifs ou personnels j’arrive à mon échelle à changer le regard sur les troubles psy et j’arrive à aider ceux qui en ont besoin. Mon message est que peu importe les épreuves de la vie on peut toujours avancer. La bipolarité est un trouble grave mais on peut vivre avec. Ce blog dépasse 20000 visites à ce jour.




Le jour où j'ai su, est un blog exclusivement sur mon livre. On y trouve des extraits, mes événements et dates pour me rencontrer et partager mes expériences de vie, mes passages radio ou passage télévisé ainsi que mes articles de presse, photos, avis de lecteurs... Ce livre me sert d’outil pour changer le regard et aller à la rencontre de mes lecteurs. Quand j’ai su que j’étais bipolaire écrire mon histoire est la première idée qui m’est venue. Quand j’ai écrit j’étais en transe et cela m’a servi de thérapie dans un premier temps. Dans un second temps ce livre m’a permis de belles rencontres, de beaux projets et c’est surtout cela que je voulais mettre en avant. Grâce à mon parcours et ma positivité j’ai fait trois passages radio et une émission télévisée. J’ai eu aussi quelques jolis articles de presse. J'ai été invité à une séance de dédicaces, un salon du livre et sur un marché de noël... Certains me considèrent à ce jour comme un porte-parole et voient en moi une personne donnant une bonne image de ces troubles. Ce blog est aussi ma vitrine car mon livre est autoédité choix que j’ai pris pour contrôler mes ventes mais aussi pour rencontrer mes lecteurs. Je gère moi-même sa promotion et j’aime cela. Cette année je suis invité sur des tables rondes pour aider les proches et vais être un peu plus présent sur les salons du livre dans ma région. "Le jour où j'ai su" n'est pas la fin mais le début d'une autre vie...



Qui est Florent Muller?
Pour en dire à peu plus sur moi j’adore écrire, un deuxième livre verra le jour en 2017 sur comment vivre sa bipolarité autrement. J’écris aussi pas mal de poèmes et compose des morceaux musicaux… Je crois beaucoup à la force de l’art thérapie. Je ne me considère pas comme un écrivain ou auteur, je crée suivant ce que mon cerveau me dicte. Depuis que j’ai su ma vie a changé et j’ai trouvé mon chemin de vie. Me suis ouvert au monde et aux autres et cela m’apporte bien être et équilibre. Je suis aussi animateur bénévole dans un GEM (groupe d’entre-aide mutuel) où j’anime des ateliers pour des adhérents souffrant de troubles psy… Je vais de rencontres en rencontres, de projets en projets et cela est devenu le sens de ma vie. Une vie riche basée sur le partage, l’échange, l’entre-aide… Je commence à être un peu connu dans ma belle Savoie et vais de propositions en propositions. J’ai aussi envie pourquoi pas avec le GEM d’adapter ce livre en pièce de théâtre avec toujours le souhait que cela soit thérapeutique. Voilà je vous laisse me découvrir sur ces deux blogs et si le cœur vous en dit contactez-moi !!! D’une part pour le livre si vous voulez vous le procurer et d’une part si vous avez des interrogations ou questions à me poser, je suis très ouvert à la discussion. Au plaisir.

Merci à Laurine pour son travail de lecture et son avis.

Où la trouver?
Facebook - Twitter - Instagram

1 commentaire: