Menu

11 févr. 2016

Les Crèvecoeur, tome 1: Edith de Antonia Medeiros





La Bourdonnaye - Roman historique - 314 pages

Broché: 14€ | Ebook: 4€99







▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Résumé

Germain Crèvecoeur, l'un des plus grands créateurs de chaussures pour femmes du XXe siècle, vient d'être retrouvé pendu. L'artiste adulé, mais pourtant tristement solitaire, lègue tous ses biens à son fils caché, Raphaël. Ces richesses comprennent une maison étrange aux murs couverts de souliers féminins et des lettres dans lesquelles le défunt dévoile le roman de sa vie ainsi que ses plus terribles secrets... Tout commence en 1915, avec Edith, femme magnifique et forte, mariée malgré elle à Romain et secrètement amoureuse d'Hektor. Le premier est un cordonnier fétichiste et dangereux, le second un soldat allemand de la Grande Guerre, ennemi de la patrie. Mais l'amour, apatride, se joue des frontières comme des convenances. Entre passions et intrigues familiales, la saga des Crèvecoeur est un hymne à la beauté féminine autant qu'un voyage dans le coeur meurtri d'un homme à la sensibilité unique, qui pensait soigner son âme au fond d'une bottine pour dame.

Ce que j'en pense...

La saga Les Crèvecoeur, nous emmène au cœur d'une famille pleine de mystères. C'est à travers deux époques différentes que l'on voyage, en tentant de comprendre l'histoire des personnages. Cette famille pleine de caractère est aussi réaliste que les époques dans lesquels les personnages se situent. On prend plaisir à découvrir leur histoire, et à reconstruire le puzzle aux côtés de Raphaël, personnage central du livre. Et même si les mystères de cette famille de cordonniers atypiques, commencent à se dévoiler dans ce premier tome, il se termine avec la seule envie de connaître la suite.

Les personnages correspondent bien à leurs époques, par leur façon de penser, mais également par le contexte qui les entoure. On se prend très vite d'amitié pour Edith, jeune femme simple et discrète, au grand cœur. Cela contrairement à Romain, qu'on méprisera bien facilement. Le personnage central reste le plus proche de nous, puisqu'il est l'égal du lecteur. En effet, Raphaël chercher à découvrir son passé et ses origines, tout comme nous, qui ne savons rien de plus que lui. Leurs différences de personnalités les rendent plus intéressants et intrigants.

De l'histoire à l'écriture, le mot qui correspond parfaitement à ce livre est le voyage. L'auteur nous emmène dans une époque qui n'est pas la notre, avec une belle écriture, simple mais raffinée. Assez fluide, l'écriture n’apparaît pas lourde, puisqu'elle correspond parfaitement à l'histoire avec de belles phrases, travaillées et élégantes. Un véritable plaisir pour les yeux des lecteurs.

Le seul inconvénient de ce roman, est la trop grosse ressemblance entre deux prénoms: Raphaël et Romain. Cette proximité graphique peut être perturbante lors de la lecture, lorsque l'histoire n'est pas encore totalement apprivoisée. L'alternance entre les deux époques peut laisser un doute chez le lecteur, et porter à confusion.

Cela n'en reste pas moins une très bonne lecture et malgré un début légèrement difficile, j'ai été séduite par cette histoire. Je continuerais à découvrir l'histoire de la famille Crèvecoeur, avec grand plaisir, dans le second tome. Une belle réussite pour ce premier tome !




2 commentaires:

  1. Tu m'intrigues avec cette saga ! :o J'ai trop envie de la lire :D Du coup, je ne te remercie pas haha ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me remercie peu toi, quand même !

      Supprimer