Menu

31 mai 2016

Quand l'effervescence menace les coups de cœur...




Nombreux sommes-nous, à être attirés par les éloges des nombreux blogueurs, sur des livres d'actualité. Quoi de plus normal, que de souhaiter vivre la même chose que ces lecteurs assidus? Pourtant, nous avons tous fait les frais, au moins une fois, de cette effervescence qui empêche le coup de cœur.

Pourquoi est-ce que ce phénomène arrive-t-il et comment l'empêcher?

A peine un livre terminé, que nous sommes en quête du prochain coup de coeur. Toujours à la recherche de mieux, il n'est pas rare que nous nous penchions vers des livres maintes fois appréciés. Ces livres à l'affiche, aimés de tous, sont comme une promesse à nos yeux. Cependant, cette promesse se transforme fréquemment en déception, simplement parce que ces éloges provoquent une attente importante envers ce livre. C'est un phénomène logique, finalement, mais peu apprécié.

S'il nous arrive de passer à côté d'un coup de coeur, à cause de l'exigence créée envers ce livre, il arrive parfois même d'être déçu. Il faut pourtant savoir faire la part des choses, et ce, avant même d'acheter le livre tant convoité.


L'excitation créée par un livre n'est pas universelle.

Comme n'importe quel livre, celui-ci ne plaira pas à tous les lecteurs. C'est notamment pour cette raison, qu'il ne faut pas uniquement se fier aux multiples éloges. Il y a peu de chance qu'un lecteur n'appréciant pas la romance, aimera le dernier Colleen Hoover. Si ce n'est, effectivement, pas le cas, ce n'est en rien la faute des lecteurs ayant aimés ce livre ! N'oublions pas que chaque lecteur est, et reste différent (et fort heureusement). De plus, ce constat est aussi valable pour les livres parus il y a un moment. Les notes, qui influencent souvent notre choix, ont leur importance, mais elles ne sont pas universelles.

Conseil n°1: Lisez le résumé, et voyez si ce livre vous fait, ou non, envie. C'est le meilleur moyen pour ne pas perdre son temps avec un livre qui, de toutes façons, ne vous plaira pas.




Faire abstraction de l'attraction livresque.

Les services de presse, envoyés par les maisons d'édition, on leur utilité. C'est notamment de là, que naît l’excitation. L'objectif, étant de donner envie aux lecteurs, d'acheter ce livre, avant même sa parution. L'avantage pour ceux qui ont cette opportunité de le lire en avant-première, c'est qu'ils échappent à son apogée. Mais pour les autres, c'est une autre paire de manche. Puisque les premiers éloges, donnent envie de lire ce livre, comme voulu. Ainsi, dès sa sortie, de nombreux lecteurs se ruent en librairie pour l'acheter. C'est l'effet de masse.

Cependant, cet effet de masse, donne naissance à l'effet pyramide et les éloges se multiplient très vite sur la toile. C'est à ce moment que l'effervescence atteint son apogée, et qu'il devient "dangereux" de lire ce livre.

Conseil n°2: Mettez votre patience à l'épreuve, car plus vous attendrez que l’excitation se soit dissipée, moins vous aurez en tête les nombreuses éloges que vous aurez pu lire. Plus vous attendrez, plus l'exigence s'atténuera, et meilleure sera votre lecture !


Respirez un bon coup, et oubliez tout.

C'est au moment de débuter le livre, que tous les avis positifs lus à son propos, nous reviennent en mémoire. On mise donc beaucoup sur cette lecture, en espérant qu'elle nous donnera la même satisfaction. Sauf qu'à force de se concentrer sur les avis extérieur, on en oublie de profiter de notre lecture. Les moments exceptionnels, créés de toute pièce par notre esprit, suite aux critiques, ne viendrons pas. Nous créons nous-même, notre propre déception.

On respire un bon coup, on fait le vide dans sa tête, prêt à attaquer une nouvelle aventure. C'est la même chose que de passer d'un livre à un autre. Il suffit d'oublier sa précédente lecture, en se disant que celle-ci n'a rien à voir. Ainsi, vous oubliez l'histoire que vous vous êtes imaginés, et vous laissez l'auteur vous dicter son histoire à lui.

Conseil n°3: Essayez d'éviter de trop penser aux critiques positives et dites-vous que le plus important, c'est simplement d'en profiter. Si vous ne vous en sentez pas capable, évitez un maximum de lire des avis sur le livre en question.




Et si, malgré tout, vous n'aimez pas.

Et si, pour une raison X ou Y, le livre vous a déçu? Ce n'est pas forcément la faute de l'effervescence autour d'un livre. Bien sûr, il arrive qu'un livre ne nous plaise pas, ou simplement, qu'il ne correspond pas à ce que l'on aime, malgré le résumé ou les avis positifs. Répétons-le encore: tout lecteur est différent.

Ce n'est, pourtant, pas une raison pour s'en vouloir. Nous ne sommes pas responsables qu'un livre nous déplaît, et c'est important d'en prendre conscience. D'autant plus, qu'il ne faut pas se sentir obligé d'aimer un livre, parce que les autres l'ont aimé. Ne culpabilisez pas, et ne vous sentez pas seul au monde. Vous êtes bien loin d'être la seule personne à ne pas aimer un livre. Nous avons tous vécu cela, et c'est ce qui nous permet de cerner nos goûts.

Les avis des blogueurs et des critiques littéraires que vous voyez, ne sont qu'une partie de l'avis de tous les lecteurs. Certains ne ressentent simplement pas la nécessité de poster leurs avis, mais cela ne veut pas dire qu'ils l'ont tous aimé.

Conseil n°4: Ne vous sentez pas coupable d'être vous-même et d'avoir votre propre avis, aussi négatif ou positif, soit-il. Si vous le rendez public, d'autres personnes dans le même cas que vous, vous en seront reconnaissant de partager leur avis et de ne plus se sentir seuls.



Lisez pour vous.

Là, réside le plus important. Si un livre vous plaît, lisez-le sans vous soucier des autres. Vous êtes un lecteur à part entière, et vous ne devez pas vous sentir obligé de quoi que ce soit, à cause de l'effet de masse. N'oubliez pas que lire est une passion, rien de plus. Profitez de votre lecture, qui a pour but de vous faire passer un bon moment, c'est tout.

Conseil n°5: Lisez pour le plaisir de lire une nouvelle histoire, non pas dans l'objectif d'avoir absolument un coup de coeur.




Si vous aussi, vous avez fait les frais de cette effervescence dévastatrice, n'hésitez pas à nous parler de votre expérience. Comment l'avez-vous vécu et avez-vous trouvé une solution?




Cet article a été fait sur la base de mon expérience et ne relève d'aucune prétention. Les conseils sont ceux que je me suis appliquée à moi-même, après avoir pris conscience du cercle vicieux de l'effet de masse. Cela ne veut pas dire que j'ai raison sur toute la ligne: il ne s'agit que de ma façon de voir les choses. J'espère, en tout cas, que cet article vous aura permis de vous sentir moins seul, et peut-être même, qu'il vous aura aidé.


Les images sont issus des comptes WeHeartIt de @aaaalva, @Caroline_Sats et @alycianicole__

26 commentaires:

  1. Les conseils que tu donnes sont mes critères pour lire n'importe quels livre.
    C'est un bon article ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont également des critères que j'applique pour tous les livres. Mais il faut avouer que les récentes parutions sont quand même les plus médiatisées, et donnent davantage de crédit à ces critères, selon moi.
      Merci et merci de m'avoir lu !

      Supprimer
  2. très bel article et j'hadère totalement à ce que tu dis ! souvent j'attend que l'effet de masse se soit dissiper pour lire un livre c'est mieux je trouve ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup Claire, ça me fait très plaisir !
      C'est également ce que je fais, même inconsciemment. Ça m'est déjà arrivé de sortir un livre de ma PAL, et puis de le remettre parce qu'il était encore "trop tôt" pour le lire sans être influencée par les critiques...

      Supprimer
  3. Une analyse très juste et des conseils avisés, et tout cela sur un sujet qui concerne n'importe quel lecteur. C'est juste parfait !

    J'adhère, que dis-je, j'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si tu es très objectif (aha), mais je te remercie Julien !

      Supprimer
    2. Et pourtant je le suis Laurine :P

      Supprimer
  4. En fait souvent, quand j'entends parler d'un livre et qu'il me donne énooooormément envie, alors je passe à côté des chroniques: parce que souvent quand un livre me fait envie et que j'en entends parler partout, je me lasse et j'ai beaucoup moins envie de le lire..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est malheureusement le cas pour beaucoup d'entre nous... Mais certains lisent toutes les chroniques du livre qui leur fait envie. Donc, quand ils l'achètent, ou qu'ils le lisent, ça enlève un peu la "magie" de l'histoire. Et c'est vraiment dommage !

      Supprimer
  5. Très bon article avec lequel je suis entièrement d'accord. On oublie trop souvent de lire pour nous, et moi la première. Même si je recommence à lire davantage de livre que j'ai REELLEMENT envie de lire !

    Pleins de bisous ma douce Laurine !

    PS : Pourrais-tu me dire comment tu as insérer cette si jolie police ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison Alexia, c'est ce qu'il y a de mieux à faire: lire des livres qui nous font vraiment envie. Et pas des livres extrèmement appréciés par la critique, mais qui ne nous correspondent pas. Des bisous à toi, ma belle Alexia.

      PS: Je t'envois ça en MP sur Twitter ! (Les balises ne passent pas en commentaires)

      Supprimer
  6. Une excellente critique que beaucoup devraient avoir en tête.
    Un coup de cœur pour cet article.
    PS: pour faire passer les balises essaie avec le \ devant chaque signe de ta balise \ En général, ça bloque le code. C'est ce qu'on fait en programmation. A voir si ça marche sur les com. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Woh, sacré compliment, qui me fait très plaisir ! Merci.

      PS: merci pour l'astuce, j'essayerais à l'occasion. :)

      Supprimer
  7. Excellent article ! ❤
    Je trouve que tout ce que tu dis est totalement vraie. C'est ce qui m'arrive assez souvent : être déçue par les romans que les autres ont adorés (par exemple, Aristote & Dante découvrent les secrets de l'univers). Je trouve tes conseils également très pertinents :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, merci ! ❤
      C'est pour cette raison que je n'ai toujours pas lu Aristote & Dante... Cela viendra peut-être, maintenant que l'apogée de ce livre est passée.

      Supprimer
  8. Très bon article ! J'ai ressenti ça dernièrement avec "Nos années sauvages", j'en avais lu tellement de bien, c'était presque trop, et quand je l'ai lu, quelle déception ... J'aurais été moins déçue si je n'avais pas été influencé avant ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci bien ! C'est malheureusement le risque... et c'est pour cette raison qu'il y a des livres trop médiatisés, que je ne lis pas, ou que je lis très tardivement.

      Supprimer
  9. Merci pour cette article. Je découvre ton blog par la même occasion. Je suis entièrement d'accord. J'ai même tendance à fuir ce qu'on appelle "les valeurs sûrs". En tout cas, lorsque j'ai débuté. Par la suite, j'avoue que j'ai été tenté mais je me méfie de moi-même. J'utilise tes techniques et ça marche. Je ne lis le livre que quand l'effet retombe et que j'ai l'esprit ouvert à cette lecture sans ressentir d'appréhension quelconque. Ça ne m'a pas empêché de trouver "the book of ivy" très moyen et même de trouver des longueurs là où d'autres même beaucoup on dit que ce livre était génial. Je l'ai fait savoir en toute objectivité (dans la mesure du possible, un avis n'étant pas vraiment objectif). Je vais profiter d'être sur ta page pour voir un peu ton blog. En tout cas merci encore pour cet article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, je trouve que notre avis respecte beaucoup plus notre propre ressenti, quand on le lit en appliquant ces techniques. Plus on le lit pendant son apogée, et plus on est, au contraire, influencé (et même dans notre avis du livre). Je n'ai pas lu The Book of Ivy, puisque malgré toute l'excitation autour de ce livre, il ne m'a pas du tout donné envie ! Comme quoi.
      Je te remercie énormément pour ton commentaire qui est adorable et j'espère sincèrement que le blog te plaira.

      Supprimer
    2. Je me suis abonnée. je pense que ça répondra à ta question lol. J'ai vu que tu lisais des livres dont je n'entends pas parler. J'y regarderai de plus près encore le week end. Ça me rend curieuse.

      Supprimer
  10. Très bon article, très vrai ! Je ne pense pas avoir changé mes habitudes de lecture sauf que je me dirige vers des ouvrages qui ne m'auraient pas vraiment donné envie à l'origine (comme les Colleen Hoover tiens) mais que je prends grand plaisir à lire. Comme quoi parfois :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois, il faut faire des expériences, c'est comme je le disais, un moyen de tester ses goûts ! Et on évolue en grandissant... Moi non plus, la romance ne me tentais plus depuis longtemps. Finalement, j'adore ça de nouveau. :)

      Supprimer
  11. Un très bon article. J'essaie aussi d'attendre que effervescence soit retombée et finalement après réflexion le livre en question ne me fait pas si envie que ça, donc je passe mon tour. Et ça fait du bien à ma pal ;D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie ! Et oui, malheureusement, on est souvent sous l'influence des autres, pour des livres qui ne nous donneraient pourtant pas envie sans l'effervescence qu'il y a autour. C'est aussi pour ça que j'ai fait cet article, pour qu'on en prenne conscience et qu'on s'évite des déceptions/achats inutiles :)

      Supprimer
  12. J'ai beaucoup aimé ton article, et tu as tout à fait raison. Les attentes sont parfois tellement élevées qu'on est déçu. C'est pourquoi, en général je ne lis pas les livres directement dès leur sortie. Mais c'est sûr que même si quelqu'un a un gros coup de coeur pour un livre mais que le résumé ne me tente pas, je ne vais pas me ruer sur le livre en question pour le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie beaucoup ! Finalement, cet article est un peu un rappel, et une prise de conscience de ce phénomène. En tout cas, tu as bien raison !

      Supprimer