Menu

9 août 2017

Justice et légumes frais de Pascal Jousselin


IMBATTABLE, TOME 1
JUSTICE ET LÉGUMES FRAIS
de Pascal Jousselin
Éditions Dupuis, 10€95


Justice et légumes frais est le premier volume de la saga Imbattable, qui met en avant un super-héros du même nom, qualifié comme "le seul véritable super-héros de bande dessinée". Un personnage prêt à aider tout ceux qui ont besoin de son aide, avec des moyens très originaux qui le rendent... imbattable.

Sans même commencer la lecture, cette bande dessinée dévoile déjà son hyper originalité. Pascal Jousselin utilise tout le potentiel et les possibilités d'une planche, pour permettre à son super-héros de traverser les cases, en s'amusant des décalages occasionnés dans le scénario. On découvre donc très vite Imbattable, son Imbattable du futur et son Imbattable du passé, qui, en une même planche, s'unissent pour régler des problèmes avec une facilité déconcertante !

Outre cette originalité visuelle, l'auteur a également créé un super-héros très particulier, que l'on découvre dans chaque épisode, comme Monsieur-n'importe-qui. Quelqu'un qui va au marché le mardi matin, qui mange chez sa mémé le dimanche et qui fait du jardinage. Qu'on le comprenne bien, notre super-héros est sans pouvoir, et l'auteur en profite d'ailleurs pour nous faire comprendre que c'est lui le seul héro de cette BD, et que tout cela n'est dû qu' "au pouvoir de la bande dessinée" !




Cette bande dessinée, signe le talent de Pascal Jousselin, avec beaucoup d'humour et surtout, une grande maîtrise. Tant dans le scénario que dans l'illustration, les planches sont parfaitement cohérentes, bien qu'elles demandent une re-lecture pour comprendre ces tours de magie, auxquels nous assistons avec émerveillement. Si le dessin en lui-même n'est pas des plus exceptionnel, il n'est pas non plus désagréable, d'autant plus qu'on en fait vite abstraction, vu son originalité.

Un premier volume, qui n'est autre qu'un coup de cœur, me rendant plus qu'impatiente de re-découvrir Imbattable dans d'autres aventures. En attendant, je vais peut-être même le relire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire