Menu

6 février 2018

Alors voilà : les 1001 vies des urgences

http://www.livreovert.fr/2018/02/alors-voila-les-1001-vies-des-urgences.html
ALORS VOILA : LES 1001 VIES DES URGENCES
de Baptiste Beaulieu
chez Audiolib, 20€90
https://www.leslibraires.fr/livre/7910856-alors-voila-les-1-001-vies-des-urgences-baptiste-beaulieu-audiolib


 Alors voilà, le récit quotidien d'un apprenti médecin urgentiste, accompagné de ses co-internes. Se nourrissant de situations réelles, vécues par lui-même ou par ses collègues de médecine, Baptiste Beaulieu nous raconte les anecdotes de l'hôpital. Des anecdotes qui visent également à garder en vie une patiente en fin de vie, pendant sept jours, le temps que son fils, bloqué dans un aéroport, puisse venir la voir.

C'est un livre bien compliqué à chroniquer, que voilà, notamment puisqu'il s'agit plus que tout, d'un témoignage. Néanmoins, cette histoire se découvre petit à petit, afin d'éviter une overdose d'anecdotes sur le personnel et sur les patients, qui sont tantôt amusantes, tristes, énervantes et surtout, pleines d'humanité. C'est d'ailleurs ce dernier mot, qui est à mettre en avant, pour définir ce livre et le personnel des centres hospitaliers : l'humanité.

Baptiste Beaulieu nous ouvre les portes des coulisses des urgences, mais nous ouvre également les pensées du personnel, sans cesse confrontés aux problèmes des autres. Il s'agit en quelques sortes, d'un portrait, posé pour toutes les professions médicales. Un portrait qui met à terre les barrières des médecins trop froids et insensibles que nous avons l'habitude de voir, un portrait qui leur rend leur humanité et qui permet de découvrir ou de comprendre les raisons de ces attitudes parfois indifférentes.



Ce livre plein d'anecdotes médicales, se découpe en chapitre, selon l'heure de la journée et un rythme imposant entre les différents services, telle une course contre la montre. Mais s'ajoute une très belle histoire, le fil rouge de ce livre, où pendant sept jours, l'interne va chercher à garder en vie la femme de la chambre 7, jusqu'à ce que son fils vienne lui dire au revoir. Une partie, qui, encore une fois, met en avant l'humanité du personnel médical, qui donne de l'importance aux patients.

L'édition dans laquelle j'ai découvert ce livre, est celle d'Audiolib, soit en livre audio. Ainsi, il me paraît important de parler du lecteur, Emmanuel Dekonink, comédien, doubleur et metteur en scène belge. Il a rendu l'écoute fluide, agréable et surtout vivante, en réussissant à donner une dynamique à un témoignage. Ce point important pour un livre audio, était parfaitement rempli et m'a vraiment permis d'apprécier cette écoute.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire